CHARLÉLIE IS NOT DEAD

Photo : Frédéric Lebourg

Piano is not dead au Tétris recevait Charlélie Couture
La chanson a commencé ?…non c’est Charlélie qui parle. On ne sait plus où finit le dialogue avec son public et où débute la chanson tellement sa voix groove.

Charlélie est grave, drôle, profond, chaleureux.
Ils se présentent à deux : Charlélie au piano (et guitare) et un guitariste héros fou.

Leur complicité est palpable. Ils réinventent à eux deux toute sa musique : jazz, électro, rock, blues, tous les styles s’entrechoquent, s’entremêlent, se complètent. C’est réglé au cordeau dans

une impressionnante qualité musicale tout en donnant le goût de la liberté d’improvisation. Les textes de Charlélie sont « malheureusement » encore très actuels, ils prônent la liberté, la paix et l’union des volontés et des cœurs. Le public a une moyenne d’âge homogène (50 !), néanmoins leurs pieds tapent la mesure, leurs têtes dodelinent, leurs mains battent en rythme, leurs lèvres chantent les paroles. Personne ne veut aller se coucher et il est rappelé une fois, deux fois. Il s’exécute volontiers, moqueur et amical.

Claire Alain
Photo : Frédéric Lebourg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s